La rénovation de fenêtres : essentielle pour réaliser des économies !


Des fenêtres de mauvaise qualité ou mal entretenues est un des premiers foyers de déperditions thermiques et énergétiques dans un logement. A surface égale, la perte de chaleur d’un vitrage se révèle 10 fois supérieure à celle d’un mur. Face à une déperdition d’énergie nocive pour la planète d’une part et qui augmente considérablement la facture en énergie d’un ménage d’autre part, une solution s’impose : l’installation d’un équipement efficace et thermique comme le double vitrage.

porte-fenetre-lexpertfenetre

La pose de fenêtre de qualité valorisée par un crédit d’impôt !

Poser des fenêtres

avec du double vitrage est une action pérenne et essentielle pour réaliser à la fois des économies d’énergie et alléger sa facture. Il s’agit même de l’isolation la plus rentable dans le temps pour faire face aux déperditions. Les pertes de chauffage engendrées par les vitrages peuvent atteindre jusqu’à 30% de la facture globale. L’Etat, conscient de l’enjeu écologique, a mis en place depuis le 1er septembre 2014 un crédit d’impôt pour un changement et une rénovation de fenêtres à hauteur de 30%. Il s’agit du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) pour permette à tous les foyers de réaliser des économies de chauffage et de faire un geste en faveur de l’environnement.

Toutes les formes d’huisseries sont concernées par la mesure CITE : fenêtres, portes-fenêtres, les portes d’entrées, les fenêtres de toit ou encore la pose de volets roulants isolants.

Ce crédit d’impôt de 30% est possible uniquement si l’achat et la main d’œuvre des travaux sont effectués par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ainsi, cette mesure phase proposée par l’Etat permet aux ménages de ne plus hésiter entre le confort et l’esthétisme. Allier les deux critères est possible. Fenêtres en PVC, en alu ou plus traditionnelles en bois, c’est une question de goût et de budget.

pose-fenetre-pvc

Fenêtres de qualité : l’Etat propose des aides supplémentaires

Dans le cadre de la réduction des déperditions de chaleur, l’Etat offre au-delà du crédit d’impôt CITE encore plus d’aides. La Prime d’Energie ou la Prime Energie Plus pour aider les foyers à amortir les coûts liés aux travaux de rénovation de leurs huisseries. De plus l’Eco PTZ reste cumulable avec le crédit d’impôts CITE sous réserve d’éligibilité. Un bon tuyau pour réaliser doublement des économies.

Pour en savoir plus sur le type de fenêtre choisir, rendez-vous sur le site de l’Expert Fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *