Faire soi-même les produits d’entretien de son jardin


bottes en caoutchouc bleues, arrosoir orange, bouquet de fleurs et chapeau de paille

Nous sommes de plus en plus conscients de la nécessité de prendre soin de la planète. Cela passe aussi par une manière de jardiner plus responsable et plus en accord avec l’environnement et les réels besoin des différentes plantes. Il peut donc être une bonne idée de faire soi-même les produits utilisés pour l’entretien du jardin. Découvrez quelques astuce pour jardiner plus écolo.

L’entretien des plantes et de l’extérieur

Les mauvaises herbes sont la bête noire de tous les jardiniers, amateurs ou confirmés. L’utilisation de désherbant est répandue. Il en existe de nombreuses sortes, pour tous les types d’utilisation. Mais il est possible de faire soi-même un désherbant écologique efficace contre les mauvaises herbes qui prolifèrent dans les allées, sur la pelouse ou encore sur les terrasses. Pour cela, mélangez 1 litre de vinaigre blanc avec 1/2 litre d’eau. Vous pouvez l’appliquer grâce à un pulvérisateur, de préférence lorsqu’il fait beau et sans risque de pluie. Renouvelez l’opération le lendemain pour venir à bout des dernières mauvaises herbes. Certaines plantes récalcitrantes peuvent nécessiter plusieurs applications.

L’entretien du potager

Faire un potager permet de cultiver ses propres fruits et légumes et donc de manger local, de saison et sainement. C’est encore mieux lorsque l’entretien du potager est maison et écolo. Pour lutter contre de nombreuses maladies du potager, comme par exemple le mildiou qui peut s’attaquer aux pommes de terre ou encore aux tomates, il est possible de fabriquer sa propre bouillie bordelaise. Pour préparer votre bouillie bordelaise, mélangez 100 grammes de chaux éteinte avec 5 litres d’eau. A part, mélangez 130 grammes de sulfates de cuivre avec 5 litres d’eau. Mélangez ensuite les deux préparations. Respectez bien les quantités et protégez vous (gants et lunettes).

plantation jardin potager

L’entretien du gazon

Il est aussi possible d’entretenir son gazon de manière écologique. En effet, la tonte seule ne suffit pas toujours et le gazon peut avoir besoin d’un coup de pouce, pour bien résister à la chaleur par exemple. Tout d’abord, il faut savoir que les résidus de tonte sont déjà un très bon engrais pur le gazon. En se dégradant, ces brins d’herbe apportent des éléments nutritifs au gazon. De plus, réalisée en été, cette méthode de tonte permet également de limiter l’évaporation. Vous pouvez aussi scarifier régulièrement votre gazon pour éviter la mousse et aérer la terre. L’apport d’un engrais bio peut être fait, mais vérifiez bien la période de l’année idéale. On n’apportera pas le même type d’engrais en automne et au printemps par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *